IMG 7283

Elodie et Hodin (section Canicross24 du Leopard Club Astérien) ont participé au mois d'Aout à la fabuleuse course du Trophée des Montagnes (TDM). Au programme, 10 étapes sur 9 jours de course avec un cumul de 56km et 3500D+. Ils ont réussi leur paris en finissant cette édition 2017. Le TDM c'est aussi une aventure humaine avec plus de 250 concurrents et une vingtaine de nationalités représentées.

Voici son ressenti sur la dernière étape:

 

"Le TDM est encore présent dans mon esprit. Une amie m'a dit un jour que ça allait changer ma vie. Elle avait raison ...

Ces mots ne sont pas de moi mais résume exactement ce que j'ai vécu avec Hodin lors de la dernière course  ❤️❤️❤️

Je me présente dans ma vague avec mon fabuleux Hodin pour la dernière fois ! J'ai le trac et la gorge serrée, les larmes au yeux.

Ce sont des petites vagues de 20 aujourd'hui, le départ est lancé, l’énergie se libère, on gravit cette petite pente qui te coupe le souffle et nous nous élançons dans cette grande descente en lacet qui nous conduit quelques centaines de mètres d'altitude plus bas, il fait gris, la température est juste clémente, le terrain est souple.
Arrivés dans ce hameau, on attaque une lente remontée sur un chemin en herbe, quelques coups de cul, un bout de route et de nouveau quelques bons raidillons jusqu'au ravitaillement, enfin !! 
Ici on amorce le retour.
Un bout de piste en descente nous amène à la chapelle, là, on reprend, un single un peu vallonné qui va nous conduire lentement jusqu'au bruit des haut-parleurs...

Tu as plus de soixante km dans les pattes depuis samedi, 9 jours, 10 courses où tu as apprécié, tu as enduré, tu t'es fais mal, tu t'es relevé !.. 
Et lui, Il était là devant toi, avec sa langue pendante, sa queue qui bouge, et l'envie de t'emmener, lui aussi à tout donné !!
Pour toi !!

Et aujourd'hui, c'est la dernière, les dernières centaines de mètres, tu sens que ça vient du fond de toi, une immense émotion, tes poils se dressent, ta gorge se noue, tes yeux s'embrument, j'en ai vu qui sanglotait, peut-être que moi aussi, et peut-être (sûrement) que ton fabuleux partenaire le ressent, peut-être que lui aussi a cette émotion !
Le public aujourd'hui est nombreux, il t'applaudit, tu te redresses, tu flattes ton partenaire, et tu essayes de finir dignement ces derniers mètres entre peine et joie, en tout cas avec une immense émotion !

L'année prochaine, j'y retourne !"